Le projet d'établissement est un texte qui décrit concrètement ce que l'équipe éducative de l'établissement entend mettre en oeuvre pour réaliser les projets éducatif et pédagogique du pouvoir organisateur.

 

Le projet d'établissement : Quoi? Qui? Quels objectifs spécifiques? Quelle organisation?

 

Notre politique d'apprentissage:

 

1 - Ce que nous voulons: 

 

Amener tous les enfants à s'approprier des savoirs, à acquérir des compétences qui les rendent aptes à apprendre toute leur vie et à prendre une place active dans la vie sociale, culturelle et économique.

 

2 - Ce que nous poursuivons:

 

Promouvoir la réussite de chacun. Créer un cadre de vie et d'apprentissage heureux et épanouissant.

 

3 - Ce que nous faisons : 

 

Nous nous efforçons d'organiser  notre semaine afin que soient réparties, de manière originale, et en conformité avec les prescrits des socles de compétences et des programmes, les activités intellectuelles, socioculturelles et sportives en tenant compte des rythmes de vie des enfants.

 

Ce cheminement se fera en permanence dans la perspective du développement de l'éducation des enfants qui nous sont confiés et principalement des valeurs de respect de soi et des autres:

  • de l'acceptation de chacun tel qu'il est;

  • du sens de l'effort;

  • du service et d'écoute des autres;

  • de l'encouragement à des responsabilités diverses : aide aux enfants malades, projets d'intégration, partenariat école-crèche.

 

Et dans le cadre du décret relatif à l'adaptation à la langue de l'enseignement (A.L.E.), le cas de chaque élève réunissant les conditions sera analysé. Des solutions adéquates seront proposées en fonction des circonstances et des opportunités.

 

Par quels moyens comptons-nous arriver aux buts définis plus haut et offrir le cadre le plus épanouissant pour nos enfants?

 

Politique commune aux 8 implantations qui constituent les écoles communales de Vaux-sur-Sûre:

 

  1. Le tutorat est proposé dans les classes (nos classes présentent des groupes hétérogènes).

  2. Le droit à l'erreur est reconnu et est source d'apprentissage (ré)adapté.

  3. Le vécu de l'enfant, ses sources d'intérêt, l'actualité, les visites éventuelles, l'environnement naturel, social et culturel sont source de motivation pour les leçons.

  4. En primaire, un cours de natation obligatoire est organisé à raison d'une heure tous les 15 jours.

  5. Dès la troisième primaire, l'apprentissage d'une seconde langue est organisé. La communication orale y tient une place principale. Chaque enfant aura le choix entre un cours d'anglais ou un cours de néerlandais.

  6. Dans le respect d'une bonne hygiène, nous faisons découvrir à nos élèves les saveurs et les goûts d'une alimentation saine. (Ex. projet "Fontaine d'eau", "Opération fruits et légumes").

  7. Dans la mesure du possible, une amorce de sensibilisation des élèves du primaire à l'utilisation de l'ordinateur se fera : manipulation de la souris, du clavier, du traitement de texte,... utilisation d'internet comme moteur de recherche ou comme moyen de correspondance scolaire. 

  8. Des évaluations externes sont organisées et utilisées comme épreuves de fin de cycle.

  9. Des classes d'activités extérieures (pour les P1-2-3) et des classes de dépaysement (pour les P4-5-6) sont organisées tous les 3 ans. Les paiements de ces séjours sont à la charge des parents, mais néanmoins certaines situations pourront être analysées au cas par cas et de façon confidentielle pour le bien de l'enfant. Ces paiements s'étaleront sur 2 années scolaires afin de "ménager" le portefeuille parental.

  10. Le passage du maternel au primaire est facilité par les échanges entre les élèves de 3ème maternelle et ceux de 1ère primaire : projet "valise".

  11. La transition avec l'enseignement secondaire : les enfants sont informés  personnellement du mode de fonctionnement du secondaire soit par courrier écrit, soit en se rendant aux journées "Portes ouvertes" des établissements des 3 réseaux, soit via le PMS.

  12. Les enseignants se réunissent suivant un calendrier pré-établi pour un moment de concertation. L'ordre du jour a une orientation organisationnelle (ex: préparer un projet) et / ou une orientation pédagogique (ex: concevoir les outils d'apprentissage en commun). Toute personne extérieure (PMS, logopède, assistant social,...) peut être sollicitée à ce moment-rencontre pour apporter des amendements à la vie scolaire d'un enfant ou de la collectivité.

  13. Le journal de classe est offert à chaque enfant du primaire. Cet outil est l'agent de liaison entre les parents et l'école. A ce titre, c'est un document qui réclame toute l'attention (ex: signature des parents) et tout le soin requis (ex: matériau de communication).

 

 

L'enfant, au centre du projet, pourra construire des savoirs, les intégrer et les réinvestir au quotidien.

Le projet  d'établissement

Ecoles fondamentales

HORAIRES

Implantations de Bercheux - Juseret - Morhet - Nives - Rosières - Sibret - Vaux-sur-Sûre

 

Cours :                                                                Garderies :                                                                    

Lundi-Vendredi  8h30 -12h10                                   Matin : 7h00 - 8h15

                               13h25 - 15h20                                Soir : 15h30 - 18h00

Mercredi 8h30 - 12h10

 

 

Implantation de Remichampagne

 

Cours :                                                                Garderies :                                                                    

Lundi-Vendredi  8h45 -12h25                                   Matin : 7h00 - 8h30

                               13h40 - 15h35                                Soir : 15h45 - 18h00

Mercredi 8h45 - 12h25

 

ADRESSE

Siège du Pouvoir Organisateur:

Administration communale

Chaussée de Neufchâteau 36

6640 Vaux-sur-Sûre

T : +3261.25.00.00

 

Écoles de Vaux-sur-Sûre

Ecoles fondamentales

© 2015 créé par Écoles de vaux-sur-Sûre